+33.1.86.95.21.65
créée le 08 / 09 / 2016

Taux de référence des crédits - Septembre 2016

Le projet de la loi de finance 2017

Comment sera financée la hausse du budget de l'Etat

C’est l’heure de la rentrée et nos ministres sont de retour pour plancher sur le projet de la loi de finance (PLF) 2017. Pour l'instant nous n’avons pas beaucoup d’éléments mais nous savons que la priorité sera donnée aux dépenses régaliennes : éducation, emploi, justice, défense. Les dépenses de l’Etat augmenteront donc de 3.3 milliards d’euros alors que celles-ci devaient initialement baisser de 3.5 milliards. Selon le secrétaire d'Etat cela n’entravera pas le déficit public qui sera inférieur aux 3% fixés par l’Union Européenne. 

On a nécessairement envie de se questionner sur ce qui va financer cette augmentation. Certains ministères verront leurs dépenses fortement réduites ce qui libérera du budget. L’Etat va également utiliser la lutte contre la fraude fiscale pour renflouer ses caisses. Pour rééquilibrer le financement des régions, un nouvel impôt la TSER (Taxe Spéciale d'Equipement Régional) verra le jour. Cela induira une hausse de 0.5% de la taxe foncière pour les propriétaires de propriétés bâties et pour les entreprises. La diminution des taux d'intérêts va également impacter à la baisse les dépenses liées au remboursement de la dette. Enfin, l'Etat supprimera la C3S et augmentera le taux de Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi (CICE) mais cela n'impactera pas le budget 2017 puisque ce crédit est reversé aux entreprises en fonction des résultats de l'année précédente. Quant au contentieux européens notamment celui sur la CSG des non-résidents, leur montant apparaît plus faible que les premières estimations, ce qui ferait donc économiser 700 millions d'euros.  Rendez-vous pour la suite de l'analyse Carte Financement le 25 octobre lorsque la première partie de la PLF sera votée.

Crédit immobilier

Les meilleurs taux fixes du mois en crédit immobilier

Pour les résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: 0.72%
  • Taux fixe sur 15 ans: 0.90%
  • Taux fixe sur 20 ans: 1,10%
  • Taux fixe sur 25 ans: 1,35%
  • Pour les non-résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: %
  • Taux fixe sur 15 ans: %
  • Taux fixe sur 20 ans: %
  • Taux fixe sur 25 ans: %

    Taux de référence

    Taux directeur BCE

    Politique monétaire et anticipation des taux court terme

    La politique de taux zéro de la BCE reste identique au mois précédent. Une étude du FMI redoute l'apparition d'un cercle vicieux où la profitabilité des banques se réduit, ce qui gène le renforcement de leur capital car elles ne peuvent plus émettre sur les marchés financiers. Cela dégrade leurs ratios prudentiels*, et finalement les empêche d'accroître leurs prêts. La conclusion de cette étude est que des baisses supplémentaires de taux directeurs pourraient nuire à l'efficacité de la politique monétaire si les taux de prêts à la clientèle ne s'ajustent pas à la baisse ou si les clients retirent leur argent des banques.

    NB : Un ratio prudentiel est un ratio en deçà duquel une banque présente un risque d’insolvabilité. Ce ratio se mesure en comparant le niveau des engagements d’une banque (le montant qu’elle prête) au montant de ses fonds propres (capital apporté par les actionnaires et profit de la banque).

    Taux interbancaires - Euribor

    Les prêts à taux variable sont majoritairement indexés sur cet indice

    L'Euribor 3 mois stagne fin août à -0,298%.

    Emprunts d’État à long terme - TEC 10

    Les taux des prêts à taux fixe sont fortement corrélés à cet indice

    Tant que la BCE appliquera le quantitative easing*, le taux des emprunts d’état à 10 ans et les taux fixes des crédits immobiliers resteront bas.

    NB : Un Le quantitative easing est une politique de dernier recourt qui permet aux banques centrales d’accroître la masse monétaire en augmentant les réserves des banques centrales.