+33.1.86.95.21.65
créée le 10 / 10 / 2017

Taux de référence des crédits - Octobre 2017

Troisième ville la plus visitée dans le monde derrière Bangkok et Londres, troisième ville mondiale en termes de connectivité, de compétitivité, puissance et performance, et huitième ville la plus chère du monde en ce qui concerne l'immobilier de luxe. Oui, c'est bien de Paris dont il s'agit. Une étude réalisée par Savills note une progression de 7% sur les 12 derniers mois sur le marché résidentiel de prestige parisien. Les prix au mètre carré sont passés d'une moyenne se situant aux alentours de 12 000 - 18 000 euros/m² à 20 000 - 30 000 euros/m², renouant ainsi avec leurs niveaux de 2012. Ces prix sont certes élevés, mais l'immobilier de luxe parisien reste compétitif en comparaison avec d'autres métropoles mondiales (32% moins élevé qu'à Londres et 69% moins élevé qu'à Hong Kong).
Les acheteurs étrangers représentaient 9% des ventes des biens de prestige à Paris en 2016. Les européens sont très présents (39% des acheteurs étrangers) avec les Britanniques, les Suisses et les Belges. Cet engouement s'explique d'une part par les taux d'intérêt très attractifs et d'autre part par la fiscalité française qui reste contre toute attente relativement attractive pour des acheteurs étrangers par rapport à d'autres grandes villes. "A Hong Kong, Vancouver et Singapour, les acheteurs étrangers paient des droits de mutation complémentaires de 15 % (en sus des droits de mutation existants)." déclare Paul Tostevin, directeur associé de Savills World Research.
Les prix de l'immobilier des biens standards ont eux aussi augmenté de 7,7% sur un an selon la Chambre des Notaires. Ils se situaient à 8 700 euros/m² en juin 2017. Selon une étude Seloger, les huit premiers arrondissements dépassent désormais les 10 000€/m². Cette tendance haussière va-t'elle se poursuivre ? Oui mais les notaires s'attendent à un ralentissement de la hausse des prix d'ici la fin de l'année, selon le prix du m² ne devrait augmenter que de 0.6% de juillet à octobre 2017. 

Crédit immobilier

Les meilleurs taux fixes du mois en crédit immobilier

Pour les résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: 1.00%
  • Taux fixe sur 15 ans: 1.15%
  • Taux fixe sur 20 ans: 1.30%
  • Taux fixe sur 25 ans: 1.55%
  • Pour les non-résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: 1.04%
  • Taux fixe sur 15 ans: 1.10%
  • Taux fixe sur 20 ans: 1.40%
  • Taux fixe sur 25 ans: 2.45%

    Taux de référence

    Taux directeur BCE

    Politique monétaire et anticipation des taux court terme

    Pas de changement du côté des taux d'intérêts qui restent au plus bas. Un rapport du Corporate Europe Observatory a dénoncé les interactions entre les banques et la BCE. Le lobby bancaire nuirait à l'impartialité de la BCE sur les questions de réglementation (et notamment sur la taxation des transactions financières) et à son rôle de superviseur. 
    C'est dans ce contexte que la Commission Européenne a affirmé son soutien à l'élargissement des pouvoirs réglementaires de la BCE en ce qui concerne les systèmes de compensation. L'objectif est que cette dernière puisse exercer ses pouvoirs en matière de politique monétaire. 

    Taux interbancaires - Euribor

    Les prêts à taux variable sont majoritairement indexés sur cet indice

    L'Euribor 3 mois reste relativement stable par rapport au mois dernier et se situe à -0.330%. La BCE a annoncé la création de son propre taux de référence interbancaire d'ici 2020 quelques mois après l'échec de la réforme de l'Euribor. Ce dernier a perdu la confiance du marché financier après les diverses ententes entre banques qui ont eu lieu sur ce taux.

    Emprunts d’État à long terme - TEC 10

    Les taux des prêts à taux fixe sont fortement corrélés à cet indice

    L'OAT 10 ans avait atteint se positionne à 0.77 % début octobre. Les taux des crédits immobiliers suivent l'évolution des taux de l'OAT 10 ans. On peut donc constater que les taux de crédit restent encore relativement bas.