+33.1.86.95.21.65
créée le 16 / 05 / 2018

Taux de référence des crédits - Mai 2018

Depuis le scandale Cambridge Analytica qui a révélé que Facebook avait vendu des données de milliers d'utilisateurs sans leur consentement, la protection des données est en plein cœur de l'actualité. C'est dans ce contexte qu'entrera en vigueur le 25 mai prochain, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Cette mesure oblige toutes les entreprises à donner accès aux clients à leurs données et à leur offrir la possibilité de les modifier ou de les supprimer. Selon une récente étude, 39 % des français comptent faire valoir leurs nouveaux droits. Les banques et assureurs font partie des acteurs qui seront fortement impactés par la réforme, même si le secteur financier est déjà très réglementé à ce niveau. Ainsi selon une étude Next Content, 54 % des assureurs et 37 % des banques affirment que le RGPD sera une transformation décisive pour leurs activités. La Société Générale se prépare par exemple à l'entrée en vigueur de cette réglementation avec un système de data protection qui se chiffre en dizaine de millions d'euros.
Les banques pourraient profiter du RGPD, après avoir vu la concurrence s’accroître avec les fintechs suite à l'entrée en vigueur de la DSP2 en janvier dernier qui a ouvert l'accès des données bancaires à des tiers. Elles bénéficient en effet de plus de confiance de la part de leur clients sur la gestion des données personnelles et la confidentialité, que les néo-banques et autres Fintechs. Ces nouveaux acteurs digitaux du secteur financier basent leur business model sur la collecte de datas. Le traitement de ces données est automatisé dans le but de faciliter par exemple les ouvertures de compte en ligne ou les accords de principe dématérialisés dans le cadre d'un prêt immobilier. Ces Fintech devront désormais démontrer l'intégrité et la validité du consentement de leurs clients pour le partage et l'exploitation de leurs données (les cases pré-cochées dans les formulaires ne suffiront plus à faire foi).
L'application de cette réglementation d'ici la fin du mois semble difficile à atteindre, d'autant plus que certaines mesures comme la suppression des données paraissent difficiles à mettre en place dans l'univers bancaire tel qu'il est aujourd'hui..

Crédit immobilier

Les meilleurs taux fixes du mois en crédit immobilier

Pour les résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: 0.80%
  • Taux fixe sur 15 ans: 0.95%
  • Taux fixe sur 20 ans: 1.20%
  • Taux fixe sur 25 ans: 1.45%
  • Pour les non-résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: 0.85%
  • Taux fixe sur 15 ans: 1.16%
  • Taux fixe sur 20 ans: 1.40%
  • Taux fixe sur 25 ans: 1.40%

    Taux de référence

    Taux directeur BCE

    Politique monétaire et anticipation des taux court terme

    La BCE maintient son taux directeur au plus bas à 0 %. L'inflation toujours trop faible comparée aux attentes de la BCE, justifie la prudence de l'institution et le fait qu'elle ne confirme pour l'instant aucune hausse des taux. Jens Weidmann, Président actuel de la Bundesbank qui veille à lutter contre l'inflation, serait apparemment favori pour remplacer Mario Draghi qui cessera d'exercer ses fonctions au 31 octobre 2019. Il s'agirait du premier allemand à la tête de la BCE.

    Taux interbancaires - Euribor

    Les prêts à taux variable sont majoritairement indexés sur cet indice

    L'Euribor 3 mois est toujours relativement stable et atteint en début de mois -0,328 %. Début avril, a débuté le procès des 11 employés de Barclays et Deutsche Bank (dont deux français inculpés), accusés de manipulation de l'Euribor pour doper leur bonus. Verdict cet été.

    Emprunts d’État à long terme - TEC 10

    Les taux des prêts à taux fixe sont fortement corrélés à cet indice

    L'OAT 10 ans à 0,71 % début avril remonte légèrement à 0.76 %.