+33.1.86.95.21.65
créée le 31 / 01 / 2017

Taux de référence des crédits - Février 2017

BNP Paribas a dévoilé mardi son bilan plutôt décevant pour les investisseurs. Les résultats annuels des banques françaises de détail vont eux aussi être publiés très bientôt. On peut s'attendre sans surprises à ce que les taux d'intérêts bas aient pénalisé les revenus des banques même si la crainte d'une remontée des taux a soutenu l'activité en fin d'année. Cette période de taux exceptionnellement bas contribue sans doute à diminuer les marges des banques aussi bien sur les produits d'épargne que sur le crédit. 
Nous en profitons pour rappeler que, selon une étude de 2007 du Crédit Agricole, le crédit ne représentait que 30% du Produit Net Bancaire (PNB équivalent du chiffre d'affaires). Le crédit est un produit d'appel permettant de conquérir de nouveaux clients. L'épargne, l'assurance et les différents frais bancaires représentent donc une partie significative du chiffre d'affaires des banques. On imagine à quel point le model des banques est mis à rude épreuve actuellement. Les commissions et frais sur les différentes operations bancaires sont sûrement la meilleure façon pour elles de se rémunérer actuellement.
Alors que la loi d'aide à la mobilité bancaire permettant de changer d'établissement bancaire plus facilement et plus rapidement est entrée en vigueur cette semaine, on peut se demander comment les banques vont faire face à ce nouveau défi commercial. La fin de la paperasse liée à un changement de banque ainsi que la hausse des frais bancaires devrait pousser les clients à revoir leurs liens avec les banques, et ce au profit des banques les plus en avance en terme de technologie. L'évolution des habitudes chez les français est déjà en marche puisque la mobilité bancaire a presque doublée en 3 ans passant de 2.5% en 2014 à 4.3% en 2016. Cependant ce chiffre reste très faible en raison des détenteurs de prêts immobiliers qui pensent à tort ne pas pouvoir changer de banque. Même si la loi sur la mobilité bancaire ne porte que sur le compte de dépôt, pas sur l'emprunt immobilier, il est toujours possible de domicilier ses comptes dans une autre banque tout en faisant racheter son prêt à un meilleur taux.

Crédit immobilier

Les meilleurs taux fixes du mois en crédit immobilier

Pour les résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: 0.70%
  • Taux fixe sur 15 ans: 0.90%
  • Taux fixe sur 20 ans: 1.15%
  • Taux fixe sur 25 ans: 1.40%
  • Pour les non-résidents :

  • Taux fixe sur 10 ans: 1.05%
  • Taux fixe sur 15 ans: 1.40%
  • Taux fixe sur 20 ans: 1.60%
  • Taux fixe sur 25 ans: 2.45%

    Taux de référence

    Taux directeur BCE

    Politique monétaire et anticipation des taux court terme

    Constant depuis bientôt un an, le taux directeur de la BCE reste inchangé à 0% tout comme les modalités du programme d'achats de titres sur les marchés visant à soutenir le crédit et les prix.  Mario Draghi a rappelé que même si les prix à la consommation en zone euro ont progressé de 1,8% sur un an en janvier, "notre stratégie de politique monétaire prescrit que nous ne devrions pas réagir à des statistiques individuelles et des hausses de court terme de l'inflation. L'horizon pertinent de notre politique est le moyen terme". Selon lui les hausses des prix de décembre et janvier sont principalement dues à la remontée des prix du pétrole.

    Taux interbancaires - Euribor

    Les prêts à taux variable sont majoritairement indexés sur cet indice

    L'euribor 3 mois poursuit sa tendance à la baisse et atteint - 0.328 début février.

    Emprunts d’État à long terme - TEC 10

    Les taux des prêts à taux fixe sont fortement corrélés à cet indice

    L'OAT 10 ans fait un bond de 0.83 % début janvier à 1.13% début février. Le taux d'emprunt 10 ans de l'Etat français est donc passé au-dessus de la barre des 1 %, ce qui n'était pas arrivé depuis plus d'un an et demi. Cette hausse est liée aux incertitudes découlant des élections présidentielles françaises et notamment à la confusion sur la candidature de F. Fillon. Cependant, les taux des crédits immobiliers se maintiennent encore à des niveaux relativement bas pour remplir des objectifs de distribution de crédits élevés pour 2017.