+33.1.86.95.21.65
créée le 23 / 10 / 2017

La BCE pour les Nuls

La première proposition de la Commission européenne en vue de l’établissement d’une union économique et monétaire date de 1962. Mais, il faudra attendre juin 1998 pour voir la création de la Banque Centrale Européenne (BCE). Début 1999, l'euro devient la monnaie unique de 11 Etats membres. Aujourd’hui, 19 pays l’ont adopté.









Les organes de décision de la BCE, dont le siège est à Francfort, comprennent le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général. Les membres du Directoire sont nommés pour un mandat non renouvelable de huit ans et ne peuvent être révoqués qu’en cas de faute grave.

Pour remplir ses fonctions, la BCE agit de concert avec le "Système Européen de Banques Centrales" (SEBC), qui rassemble les banques centrales nationales.

Institution indépendante, la BCE mène donc la politique monétaire de la zone euro. Elle rend compte au premier chef aux citoyens, via le Parlement européen. Mais elle doit aussi faire rapport régulièrement au Conseil de l’UE, qui représente les gouvernements des États membres.

Ancien de Goldman Sachs, Mario Draghi préside la BCE depuis 2011.


Quelles sont les missions de la BCE ?

  • Garantir la stabilité des prix. La BCE veille à préserver la valeur de l’euro, comme autrefois la Bundesbank avec le Deutsche Mark.
  • Autoriser l’émission des billets
  • Assurer le fonctionnement des systèmes de paiement
  • Superviser les banques. La BCE suit attentivement la solidité des établissements de crédit établis dans la zone euro. Elle peut sévir en cas de besoin. Une banque vénitienne, Banca Popolare di Vicenza, vient d’écoper d'une pénalité pour avoir enfreint les obligations d'information et les limites d'exposition aux risques.
  • Participer à la coopération internationale et européenne
  • Par quels moyens la BCE intervient-elle dans la politique monétaire ?

    En premier lieu, la parole du Président de la BCE peut influer sur les anticipations. En 2012, Mario Draghi avait déclaré que «la BCE est prête à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver l'euro. Et croyez-moi, ce sera suffisant ». Les attaques spéculatives se sont aussitôt taries. Les investisseurs ont alors pris conscience qu'il était risqué de contrarier la BCE, à l’instar de l’adage « Don’t fight the Fed ».

    La BCE peut jouer sur plusieurs instruments pour impulser la politique monétaire, comme :

  • Les taux d’intérêt directeurs à court terme dans la zone euro.
  • Le taux de dépôt, ce qui a un impact sur les liquidités que les banques laissent dormir à court terme dans les coffres de la BCE.
  • Le rachat massif de dette publique. A la suite de la crise des subprimes, la BCE a initié un vaste programme dans ce sens qualifié de « bazouka monétaire » (le quantitative easing en anglais, ou QE).
  • Des résultats positifs :

  • L’euro a survécu à la crise grecque.
  • 72% des Français s’opposent à un abandon par la France de la monnaie unique européenne, selon une enquête récente de l’IFOP.
  • Une monnaie de réserve qui compte.
  • euro deuxieme devise au monde

    La BCE est sujette à de nombreuses critiques

  • Des mouvements politiques, souvent qualifiés de populistes, voient dans la BCE une perte de souveraineté. En France, le FN reprochait ainsi à l’euro d’empêcher la France de faire une « dévaluation compétitive » comme autrefois avec le Franc.
  • Sur le registre de l’indépendance, le Corporate Europe Observatory (CEO), qui s'intéresse aux liens entre les lobbys et les institutions européennes, estime que 508 des 517 sièges disponibles au sein des divers groupes de contact de la BCE sont occupés par des représentants du secteur financier. Et seulement 2 représentants des usagers bancaires. Son rapport a été largement repris dans les médias.
  • D’autres remettent en cause ses décisions :

  • La politique de taux bas perturberait la bonne allocation des capitaux en Europe.
  • Et retarderait le passage des réformes de fond chez les Etats de la zone euro les plus déficitaires.
  • Le mouvement Quantitative Easing for People estime qu’il serait plus pertinent d’injecter des liquidités directement dans la poche des ménages ou des entreprises (« monnaie hélicoptère »).
  • Mario Draghi BCE

    La Banque Centrale Européenne va bientôt fêter son 20ème anniversaire. Fruit d’une politique expansive, le total des actifs de l'institut monétaire européen s'élève à plus 4.150 Mds€. Il dépasse celui de la Fed, mais reste inférieur à celui de la Chine.

    Le site web de la BCE

    Octobre 2017: Le rapport du CEO: "Open door for forces of finance at the ECB'



    Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux : Twitter & Linkedin

    CarteFinancement © 2012  |