+33.1.86.95.21.65
créée le 30 / 03 / 2015

Actualité économique - #Avril 2015

Chaque mois Carte Financement vous propose les Banks Gossips. En moins de 5 minutes, vous allez découvrir une sélection d’événements récents ayant affecté les banques dans le monde. L’industrie bancaire n’aura plus de secrets pour vous.












EN FRANCE

Salaires : dernière minute

Les salariés du groupe BPCE ont appelé le 24 mars à faire grève contre la détérioration des conditions de travail et pour réclamer des augmentations générales dans un contexte pourtant non inflationniste. Depuis 2009, date de naissance du deuxième groupe bancaire français, ce serait la première fois qu’une « intersyndicale totale » lance un appel unitaire à la mobilisation.

Digital : dernière minute

Face au besoin de tisser des liens avec la société, alors que les clients snobent les agences, les banques cherchent des solutions positives et innovantes. BNP Paribas vient ainsi de lancer le site livingthechange.com. Ce dispositif digital à destination du grand public vise à décrypter les changements du monde. Une partie des informations qu’on y trouve est apportée par les experts du groupe (L’Atelier BNP Paribas, BNP Paribas Real Estate, BNP Paribas Personal Finance...). Après « la Ville », les prochains thèmes abordés seront les «Moyens de communication» le 2 avril et la «Consommation », le 16 avril.

Un recrutement innovant

Le groupe Crédit Agricole lance pour la seconde fois son graduate programme. Déjà appliqué à l’international, cette formation permet aux jeunes diplômés de niveau BAC+5 de pouvoir découvrir plusieurs métiers du secteur bancaire. À la clé, un poste en CDI et une exposition internationale.

Priorité aux assurances

La Banque Postale confirme ses ambitions dans les assurances. Elle s’est en effet alliée à Malakoff Médéric en signant un partenariat en assurance santé collective, qui sera commercialisé à partir du 1er avril 2015, via 80 conseillers dédiés. Par ailleurs, Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des Dépôts, souhaite que les discussions visant à reconduire et élargir le partenariat de distribution entre CNP Assurances et la Banque postale aboutissent avant fin juin.

Crise russe

Après deux années compliquées, la Société Générale anticipe une nouvelle détérioration de l'économie russe en 2015, qui pourrait enregistrer un recul de son PIB de 4 % et une inflation de 15 %. De plus, 1.500 postes pourraient être supprimés en 2015 au sein de sa filiale russe Rosbank. Le groupe estime qu’il va enregistrer une perte en Russie cette année, une situation à relativiser, puisqu’en 2014, le Groupe a généré un bénéfice consolidé de 2,7 Mds€, en hausse de 31,7% par rapport à l’année précédente.

Bonne nouvelle : 10 Mds€ pour les start-up

En s’approchant de France Angels en février 2015, BNP Paribas confirme son soutien à l’entrepreneuriat innovant qui est au cœur de son programme « BNP Paribas Entrepreneurs 2016 ». Alors que les banques sont réputées frileuses vis-à-vis des créations d’entreprise, BNP Paribas a prévu à cet effet une enveloppe de 10 milliards d’euros sur 3 ans (2014-2016).

Ces entreprises vont ainsi bénéficier de la vaste palette de compétences bancaires internes au Groupe à travers son réseau de Centres d’Affaires, de Maisons des Entrepreneurs, des 15 Pôles Innovation et de ses banquiers privés.

France Angels est la Fédération Nationale des réseaux de Business Angels en France, qui fédère 82 réseaux de l’hexagone, soit plus de 4.300 Business Angels.

Par la foule

Wiseed, plateforme en equity-crowdfunding, et le Crédit Coopératif, banque coopérative engagée dans l’économie sociale et solidaire, ont signé fin janvier, une convention de partenariat qui cherche à conjuguer le meilleur de leurs deux métiers. La banque va ainsi proposer à ses partenaires et réseaux d’entreprises d’accéder à deux types de financement complémentaires : les fonds propres apportés par Wiseed et les financements bancaires du Crédit Coopératif.

Une affaire qui roule

Le régulateur a donné début février son accord à la création de sociétés communes en France et au Royaume-Uni entre Santander Consumer Finance (filiale de crédits à la consommation de la banque Santander) et Banque PSA Finance (filiale de PSA Peugeot Citroën). Détenues à parité, ces filiales vont dorénavant assurer le financement des concessionnaires automobiles des marques Peugeot, Citroën et DS et celui de leurs clients dans ces deux pays. Grâce à cette bouffée d’oxygène, Banque PSA Finance retrouve sa capacité d’accès aux marchés.

En 2014, Banque PSA Finance a financé plus de 700.000 véhicules (-4% par rapport à 2013 et -13% par rapport à 2012), en maintenant sa performance commerciale avec un taux de « pénétration financement » atteignant 28,7% des ventes de véhicules des marques.

Pour sa part, PSA est revenu dans l’indice CAC 40.

Acquisition à l’international

Filiale du Crédit Agricole et de la Société Générale, le gestionnaire d’actifs Amundi a acquis la banque autrichienne Bawag PSK Invest, qui comptabilisait un total de 5 milliards d’euros d’encours sous gestion au 31 décembre 2014.

EN BELGIQUE

Mariage de raison

Les deux groupes belges Banque Degroof et Petercam, ont signé en janvier un protocole en vue de leur fusion. Il s’agit pour la nouvelle entité, dont l’appellation sera Banque Degroof Petercam, de répondre à un besoin de taille critique. Degroof apporte son savoir bancaire à Petercam, qui est une société de Bourse, pendant Petercam met dans la corbeille sa connaissance des marchés financiers.

Elle va s’articuler autour de trois activités de base : la banque privée, la gestion institutionnelle et la banque d’investissement. Ils comptabiliseront ainsi un total de 47 Mds€ d’actifs sous gestion, en retrait cependant par rapport à BNP Paribas Fortis, qui reste leader dans le royaume avec 63 Mds€ d’actifs sous gestion.

EN ANGLETERRE

Adieu vaches, cochons, St Hélier

Le 10 mars dernier, HSBC Private Bank a été renvoyé, par le parquet national financier, devant le tribunal correctionnel de Paris pour « blanchiment aggravé de fraude fiscale » et « démarchage illicite ». Les faits ont été largement médiatisés. Le géant sino-britannique affirme avoir depuis complètement repris en main sa filiale suisse.

Face au « SwissLeaks », HSBC vient de décider d’aller plus loin en fermant tous les comptes de ressortissants britanniques et de résidents étrangers basés à Londres détenus par sa filiale à Jersey.

Par ailleurs, selon le Hindustan Times, le gouvernement indien aurait proposé une «récompense en cash» à Hervé Falciani, l'ancien employé de la banque HSBC qui a transmis à plusieurs services fiscaux des listes de comptes détenus par des fraudeurs.

EN ESPAGNE

Sortie de crise

La Commission européenne a conclu que la vente de la banque espagnole Catalunya Banc à BBVA et que les modifications proposées de son plan de restructuration initial étaient compatibles avec les règles de l'UE en matière d'aides d’État. L’acquisition s’est faite au prix de 1,2 Md€, un montant 10 fois inférieur aux fonds injectés par l’Etat espagnol pour éviter la faillite.

Cette opération pourrait se révéler judicieuse : BBVA double ainsi sa part de marché en Catalogne et en attend un impact positif sur ses résultats dès 2016. Le tout à un moment où l’économie espagnole donne des signes de reprise. L’action BBVA a gagné 10% depuis le début de l’année.

AUX ETATS-UNIS

Désengagement

En décembre 2014, Goldman Sachs a cédé Metro International Trade Services, son unité de stockage de métaux, au fonds d’investissement suisse Reuben Brothers. Cette entreprise, considérée comme non stratégique et à l’activité controversée, avait été acquise en 2010 pour environ 450 millions de dollars. Les Frères Reuben ont fait fortune dans l’aluminium en Russie dans les années 90.

Dans la même veine, JPMorgan a vendu une partie de Henry Bath, au négociant en matières premières Mercuria Energy Group.