+33.1.86.95.21.65
créée le 05 / 10 / 2016

La finance pour les nuls - A quoi servent les Swaps ?

Les produits dérivés sont parfois accusés de tous les maux. Pourtant, ces outils permettent à de nombreux acteurs (entreprises, collectivités locales, particuliers aisés) de se couvrir contre un risque à un coût modeste. Carte Financement met aujourd’hui le swap en lumière, un produit dérivé devenu indispensable.








Définition du SWAP

La couverture d'un risque de variation d'un crédit ou d'un placement financier

D’après « la Finance pour tous », le mot SWAP vient d’un terme anglais qui signifie « échange ». Un swap est donc un échange entre deux parties pendant un certain temps. Dans le domaine financier, il s’agit par exemple de couvrir un risque de variation de taux relatif à un emprunt ou un placement.
Le swap se traduit par un échange de flux financiers. Cela peut permettre par exemple de troquer un taux d’intérêt à variable contre un taux fixe moyennant une rémunération, appelée prime.
Les entreprises passent habituellement par leurs banques, qui disposent d’une salle de marché, pour mettre en place des produits dérivés sur mesure.

Avantages et utilisations du swap

Un produit financier avantageux

Les swaps peuvent être utilisés non seulement pour annuler ou réduire un risque, mais aussi pour spéculer. Le tout sans affecter le bilan de ceux qui les utilisent. C’est donc moins coûteux que d’avoir à agir directement sur la composition de son actif et de son passif.

Différents usages du swap

  • Le swap de taux d'intérêt permet d'échanger des taux variables contre des taux fixes,
  • Le swap de devises permet d’intervertir des taux d’intérêts libellés dans deux devises différentes,
  • Le swap de risque de crédit offre une protection sur le risque de crédit d'un émetteur d'obligations contre des versements périodiques et réguliers,
  • Le swap de matières premières,
  • L’equity swap (relatif au rendement d’une action ou d’un indice spécifique).

  • Selon l’ouvrage, « Monnaie, banque et marchés financiers » édité par Pearson Education, les swaps de taux se révèlent précieux. Contrairement à d’autres produits dérivés comme les futures ou les options, ils peuvent en effet être conclus pour des durées très longues (jusqu’à 20 ans).

    Le tutorial en anglais de Tim Bennet, MoneyWeek, notamment sur les crédits hypothécaires (mortgages) :

    Les swaps sont-ils sûrs?

    Le collatéral, un actif financier protégeant le risque de contrepartie

    Selon FiMarkets, comme les swaps se négocient de gré à gré, il n'y a pas eu pendant longtemps de chambre de compensation, d'où un risque de contrepartie significatif. C'est pourquoi, les swaps peuvent être « collatéralisés ». Le collatéral peut prendre la forme de n’importe quel actif financier (actions, obligations, liquidités…) mis en garanti pour protéger contre le risque de défaut d’une des contreparties du swap.

    Résiliation d'un contrat swap

    Il est possible durant toute la vie du swap de résilier le contrat, si les deux parties en sont d’accord. Néanmoins, selon l’évolution du sous-jacent du swap (taux d’intérêt, taux de change…) l’une des parties doit payer une soulte à l’autre pour la dédommager. Elle est calculée en fonction de la valeur de remplacement du swap aux conditions de marché. Dans ce cas, certains opérateurs, dans leur jargon financier, parleront de swap dans la monnaie ou en dehors de la monnaie.
    Par exemple, pour un swap de taux permettant d’échanger un taux fixe pour recevoir un taux variable, si l’indice de référence du taux variable augmente (l’Euribor pour une transaction en € par exemple), la valeur du swap s’appréciera, le swap sera dans la monnaie. Dans le cas contraire, le swap se dépréciera, il sera en dehors de la monnaie. Dans ce deuxième scénario, prenons l’exemple d’un client ayant souscrit un swap de taux auprès d’une banque pour se protéger contre la hausse des taux dans le cadre d’un prêt à taux variable. Si ce client souhaite rembourser son prêt par anticipation et donc résilier le contrat de swap, si les taux ont baissé, il devra payer une soulte à la banque. Cette soulte sera d’autant plus importante que la baisse du taux de référence du swap et que la durée restante du swap sont importants.

    La sécurisation des contrats swap

    L’International Swaps and Derivatives Association est l’organisation professionnelle qui a permis de standardiser les échanges sur les marchés de gré à gré sur produits dérivés. L’ISDA a notamment créé un contrat cadre (ISDA Master Agreement) pour sécuriser au maximum ces transactions. L’ISDA Master Agreement est devenu une référence mondiale.

    D’après les résultats de l’enquête triennale BRI (Triennial Central Bank Survey), le volume journalier des contrats dérivés de gré à gré sur taux d’intérêts dans une seule monnaie s’est établi, en moyenne, à 2.700 Mds$ en avril 2016. Ce sont les swaps de taux d’intérêt qui étaient, en 2016, les instruments les plus prisés (1.900 Mds$ par jour), suivis par les contrats de taux à terme (700 Mds$). N’hésitez pas à parler de vos besoins à votre établissement financier.


    Pour aller plus loin :

    Une animation en anglais sur le swap
    Monnaie, banque et marchés financiers, par Frédéric Mishkin, Pearson
    Un site pédagogique grand public
    Exemple de la mise en place d'un SWAP de taux par Carte Financement dans le cadre d'un financement de 12.5 millions d'euros

    Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux :

    Twitter
    LinkedIn
    CarteFinancement © 2012  |