+33.1.86.95.21.65
créée le 08 / 01 / 2017

Pas encore de spéculation autour du Grand Paris Express

La métropole du Grand Paris a été officiellement créée le 1er janvier 2016. L’ampleur du projet du Grand Paris est sans précédent : 200 km de métro, 68 nouvelles gares et 15.000 à 20.000 emplois directs. Ce programme pharaonique aura des impacts sur le logement et l’immobilier tertiaire.









Implantation de logements dans les zones proches des gares

La Société du Grand Paris (SGP) participe à la dynamique urbaine et à l’intensification souhaitée des abords des gares, en mettant son patrimoine foncier au service des projets urbains. Des « projets connexes » vont être développés sur les parcelles acquises pour la construction de l’infrastructure, à proximité immédiate ou en surplomb des gares.

Projet du Grand Paris



Selon son site Internet, plus de deux gares sur trois sont concernées par ce type d’opération. Des logements, bureaux, activités, commerces, équipements publics ou privés pourront y être implantés selon le potentiel de chaque emplacement.



Les objectifs de la Société du Grand Paris

A travers les projets connexes en lien avec les gares du Grand Paris, la SGP entend revitaliser un quartier :

  • soit en restaurant sa centralité
  • soit en renforçant un centre-ville déjà existant
  • soit en créant une nouvelle centralité, dans ce dernier cas, en accompagnant les projets de développement urbain en cours ou projetés, et en contribuant à la structuration des territoires.
  • Un nombre de logements en construction non négligeable

    Dans une trentaine de quartiers de gares, Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, estime à au moins 60.000, le nombre de logements promis à la construction, soit 4,2 millions de m².

    "Nous avons tracé un cercle de 800 mètres autour de chaque gare - dix minutes à pied - représentant une superficie possiblement aménageable de 140 km², près d'une fois et demie la surface de Paris. Cela donne une idée de l'incroyable potentiel de renouvellement urbain qui se présente pour les quinze à vingt ans à venir" souligne Philippe Yvin dans une interview donnée au JDD en novembre dernier.

    Il observe une forte appétence des investisseurs à construire de l'immobilier dans le périmètre des gares. Mais, il écarte l’idée d’une flambée spéculative. La construction de nouveaux logements devrait freiner la hausse des prix.
    Le JDD estime pour sa part à 250.000 le potentiel total de logements autour des 68 gares, qui seront reliées par cinq nouvelles lignes de métro automatique.
    Néanmoins, le chantier ne fait que commencer. Pour le président de la chambre Fnaim du Grand Paris, Didier Camandona, rien ne presse, les ménages doivent continuer dans l’immédiat à privilégier les belles communes de première couronne.



    Immobilier tertiaire

    Sur le marché des bureaux, les promoteurs ne semblent pas non plus se précipiter aux abords du Grand Paris Express. Selon le dernier Grand Paris Office Crane Survey, près de la moitié des surfaces en chantier de la Métropole se situent désormais sur le territoire de la Ville de Paris.
    A terme, sachant que les entreprises sont sensibles à leurs charges, on devrait assister à un rééquilibrage est-ouest grâce à un appel d’air au niveau des transports.
    Le concours "Inventons la Métropole" va dans le même sens. Dans sa dernière édition, il a en effet intensifié le nombre de sites retenus sur la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne (39 sites sur 61).


    Le Grand Paris est un chantier titanesque. Le Grand Moscou s’en inspire d’ailleurs. A court terme néanmoins, les investisseurs s’intéressent davantage aux conséquences potentielles pour Paris du Brexit.



    Pour aller plus loin :
    Journal du Dimanche : Immobilier : les bons plans du Grand Paris Express
    Le site du Grand Paris
    L'Atelier International du Grand Paris


    Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux : Twitter & LinkedIn

    CarteFinancement © 2012  |