+33.1.86.95.21.65
créée le 27 / 11 / 2017

Retour de l'optimisme au MAPIC 2017

Plus de 8.500 délégués en provenance de 80 pays se sont rendus au Marché International Professionnel de l'Implantation Commerciale et de la Distribution (MAPIC) à Cannes en novembre dernier. En particulier 700 exposants, 2.100 commerçants, 2.500 développeurs immobiliers, et 1.000 investisseurs. Deux rapports prospectifs ont été publiés à cette occasion.









Une mutation en cours dans le secteur du commerce de détail

Le Conseil International des Centres Commerciaux (ICSC) a divulgué une étude très chiffrée :

  • Il estime que 27 millions d’emplois en Europe sont directement concernés, ce qui correspond à 12,4% de l'emploi total dans l'UE
  • Ce secteur génère un chiffre d’affaires de 2.789 Mds€.
  • L’impôt lié aux activités de commerce de détail atteint 1.727 Mds€, dont 27% via les centres commerciaux.
  • Plus de 90% des achats de détail se font encore en magasin.
  • Le secteur va connaître une mutation imminente. En effet, la consommation des biens et services de la génération du Millénaire va augmenter de 110% d’ici à 2022.

  • Elle va passer de 10.000€ par personne en 2012 à plus de 21.000€.
  • Elle consacrera un budget plus important de ses revenus à l'épicerie, aux loisirs et aux divertissements, hôtels et restaurants.
  • Elle dépensera relativement moins pour le logement.
  • Les propriétaires d'immobilier commercial devront sélectionner de nouveaux locataires

    Pour l’ICSC, cette génération apprécie de vivre une expérience consommateur. Elle aime pouvoir avoir une interaction physique avec le produit avant l'achat. Elle goûte aussi un repas avec des amis et en famille. Sur ces bases, l'immobilier commercial répondrait davantage à leurs besoins qu’un achat derrière un simple écran.
    Néanmoins, pour maintenir leur attractivité, les lieux de vente vont devoir continuer à être rénovés régulièrement. Et, les équipements doivent répondre à tous les besoins des locataires.
    De leur côté, les propriétaires ont intérêt à sortir des sentiers battus en diversifiant leur offre, avec des locataires d'autres secteurs, comme ceux des denrées alimentaires et des boissons, des infrastructures de fitness et spa ainsi que toute une série d'établissements éducatifs, culturels et de divertissement.



    Vers une année 2018 prometteuse pour l'immobilier commercial

    Après plusieurs années en retrait, Cushman & Wakefield se montre confiant pour 2018. Selon ses premières estimations, le volume d’investissement pourrait dépasser les 4 Mds€ en 2018, avec :

  • Des cessions de centres commerciaux, car quelques fonds d’investissement arrivent à leur terme
  • Plusieurs foncières vont aussi faire tourner leurs portefeuilles. Quatre actifs emblématiques, d’une valeur globale de 1 Md€, sont aujourd’hui en phase initiale de commercialisation. Leur closing devrait intervenir avant le mois de juin.
  • Investissement en commerces France

    Par ailleurs, l’intérêt des investisseurs se maintient pour les retail parks et les magasins d’usine « malgré une compression continue des taux de rendement prime pour cette typologie d’actifs ».

    Enfin, il faut souligner la diversité des investisseurs, avec non seulement les Français et les Européens, mais également les américains et les asiatiques. Il peut s’agir de fonds d’investissements ou d’OPCI-SCPI. Ces deux catégories représentent déjà 30% du marché.

    Le prochain MAPIC aura lieu du 14 au 16 novembre 2018.

    Source : MarketBeat France Investissement Commerces T3 2017 MAPIC



    Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux : Twitter & Linkedin

    CarteFinancement © 2012  |