+33.1.86.95.21.65
créée le 30 / 10 / 2015

La valeur ajoutée apportée par un architecte est souvent ignorée

Après la réhabilitation du Théâtre du Trianon, Maxime Scheer et Rodolphe Albert se sont associés en février 2011 sous le nom de CENT15 ARCHITECTURE. Les deux associés, qui ont exercé à l’étranger, sont de jeunes trentenaires, qui tiennent à apporter leurs services à une clientèle diversifiée (habitation, CHR, bureaux). Ils interviennent actuellement essentiellement en région parisienne.

Maxime et Rodolphe ont bien voulu nous apporter leur éclairage sur la valeur ajoutée de leur profession.




Pourquoi des propriétaires individuels passent par vous ?

Certains préjugés tenaces veulent que les architectes brassent du vent ou que leurs services ne se justifient que dans le domaine du luxe.

Nous ne travaillons aujourd’hui qu’avec une clientèle privée, soit des particuliers, soit des professionnels (restaurants, bureaux). Notre rôle est de répondre concrètement à chacune de leurs demandes.

A Paris, de nombreux appartements méritent d’être réhabilités. Les propriétaires, qui cherchent à valoriser leurs biens ont intérêt à passer par un architecte. Nous avons été formés à optimiser l’espace, à le rendre fonctionnel et esthétique.

L’autre apport de l’architecte est le suivi du fonctionnement du chantier. Les délais de travaux peuvent être deux fois plus rapides et, les artisans étant mis en concurrence, la facture finale n’est pas plus lourde. Des pénalités de retard doivent être intégrées au devis.

Croyez-vous au DIY ?

Beaucoup de particuliers estiment être capables de diriger un chantier. Ils choisissent souvent leurs artisans au doigt mouillé après avoir sondé leur entourage.

Tout peut bien se passer, mais cela peut aussi s’avérer une grave erreur. Il faut du temps pour sélectionner les bonnes entreprises. Dans celles originaires des pays de l’est se côtoient le meilleur comme le pire. Dans certains cas, des peintres font la plomberie et inversement.

Il faut parfois plusieurs années pour découvrir une malfaçon.

Avec l’architecte, le maître d’ouvrage bénéficie de l’assurance décennale.

Comment se traduit la plus-value ?

Le principal bénéfice d’un bien immobilier passé entre les mains d’un architecte est de s’y sentir bien dès qu’on pousse la porte.

La différence saute aux yeux grâce à une parfaite gestion de l’espace. Le bien immobilier paraît plus grand qu’il n’est.

Financièrement également, il s’agit d’un investissement. Récemment, un de nos clients a fait une plus-value de 80.000€ lors de revente à Paris d’un bien de 50 m2, entièrement rénové, qu’il n’a gardé pourtant que 6 mois.

Quelles sont les grandes étapes de vos interventions ?

Dans certains cas, nous pouvons visiter un bien avant la signature de la promesse de vente, mais nous avons de moins en moins le temps pour rendre ce service.

L’étape la plus importante est l’écoute des besoins du client. Il faut comprendre ses envies. Il s’agit souvent d’un rêve, l’habitation étant un élément essentielle de notre vie, notamment concernant les familles. Il s’agit d’un aboutissement, après parfois des années d’épargne.

Concernant les couples, nous avons constaté que les hommes sont souvent plus à l’aise avec les volumes, le côté mathématique de l’architecture, mais les femmes savent également très bien ce qu’elles veulent.

Nous pouvons ensuite faire un croquis, mettre en perspective, voire faire une 3D simple. Il faut coller aux besoins tout en restant dans les limites du budget. Il est fréquent de vouloir une Porsche à 10.000€.

Une fois le plan validé, viennent ensuite les couleurs, le décor, etc.

Plus le budget est significatif, plus nous entrons dans le détail.

Ensuite, chaque chantier est spécifique. En général, nous voyons le maitre d’ouvrage au moins une fois par semaine, parfois plus. D’autres nous donnent carte blanche jusqu’au choix du mobilier.

Quelles sont les tendances ?

De nombreuses familles préfèrent rester à Paris plutôt que migrer en banlieue. C’est un mouvement de fond. Les architectes peuvent faire des miracles et créer une nouvelle chambre même dans de petites surfaces, sans toucher au lieu de vie. Transformer un 50 m2 de 3P en 4P toujours agréables à vivre.

Il existe aussi une demande de rénovation pour répondre aux besoins de location saisonnière comme AirBnB.

Enfin, on arrive sans doute à une nouvelle vague de rénovation, les dernières ayant eu lieu après la Guerre, puis dans les années 70/80, soit tous les 30 ans.

Les goûts changent également, comme le souhait de plus en plus fréquent d’une salle de bain attenante à une chambre, en plus d’une autre.

Les Français ne veulent plus de cuisine isolée loin du reste de l’appartement.

Pour tous ces projets, nous proposons du sur-mesure.

Comment êtes-vous rémunérés ?

Nous facturons soit au pourcentage soit au forfait.

Plus le maitre d’ouvrage a des idées arrêtées, plus cela va vite. A l’opposé, pour le même résultat, s’il hésite et revient plusieurs fois sur ses choix, le prix sera logiquement plus élevé.

La clientèle professionnelle est-elle différente ?

Cette clientèle est très exigeante en termes de délais, car les travaux peuvent stopper l’activité pendant plusieurs semaines. Elle laisse également plus de liberté aux architectes. Nous avons ainsi eu les coudées franches pour rénover une boite de nuit à Paris, le Show Case.

Certains restaurants portent peu l’attention au design. C’est en partie compréhensible, car la valorisation de leur fonds de commerce est calculée par rapport à leur chiffre d’affaires. Un mauvais restaurant sera peu tenté de soigner son cadre.

A l’opposé, des bars branchés ou de bonnes tables accordent souvent la part belle au décor : un petit rien peut attirer de nouveaux clients, les fidéliser, gonfler les ventes et finalement valoriser le fond.

Contact :

Rodolphe Albert

+33 6 63 77 08 38

r.albert@cent15architecture.com

22 rue Notre-Dame de Nazareth

75003 Paris


Accéder à leur site et à tous leurs projets en cliquant ici

Quelques réalisations :

Trianon

architecture"/

Wanderlust

architecture"/

Showcase



Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux :

Twitter
LinkedIn