+33.1.86.95.21.65
créée le 26 / 08 / 2015

Focus sur le marché immobilier de la nouvelle région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Pendant tout l’été, le Crédit Foncier publie chaque mardi une étude relative aux caractéristiques immobilières des treize nouvelles régions, qui prendront forme en janvier 2016. Ces données permettent en quelques minutes de visualiser le portrait-robot de cette région, très prisée des retraités et des étrangers, mais qui a connu une année 2014 moins porteuse.








Un ensemble plutôt dynamique :

  • 4,9 millions d’habitants (8% de la population française), concentré principalement sur un réseau urbain très dense sur le littoral. Trois grandes agglomérations figurent en bord de mer : Marseille (1,7 Mi d’habitants), Nice (1Mi) et Toulon (607.000 habitants).
  • De 1990 à 2014, la population a progressé de 15%, à un rythme supérieur à celui de la France (+13%).
  • La part des 20-59 ans devrait passer en Provence-Alpes-Côte d’Azur de 52% aujourd’hui à 45% en 2040 (contre de 54% à 47% pour la France).
  • La région PACA a le 3ème PIB par habitant (30.600 €) de l’ensemble des nouvelles régions.
  • Historiquement, les services représentent une part importante de son économie. Notamment du fait du commerce (façade maritime et port de Marseille) et du tourisme (la région draine 11% des dépenses touristiques effectuées sur le territoire français).
  • Les services aux entreprises progressent rapidement, tandis que les industries de l’eau, des déchets et la chimie se développent.
  • Le taux de chômage s’établit à 11,6%, soit un niveau supérieur au taux national. Mais, le chômage est plus fort à Marseille, Nice et Toulon.

  • Un marché immobilier très particulier :


  • Avec une part de 59%, les appartements sont beaucoup plus nombreux dans la région que les maisons individuelles.
  • Sans surprise, le taux de résidences secondaires et de logements occasionnels atteint 17% dans la région, contre 10% pour la France.
  • La région comprend 56% de propriétaires, soit un niveau inférieur de 3 points à la moyenne nationale.
  • Supérieurs à la moyenne dans l’hexagone, les prix moyen au m2 se situent à 3.899€ dans le neuf et à 3.393€ dans l’ancien.
  • Les encours de crédits immobiliers s’élèvent à 70 milliards d’euros début 2015. Les emprunteurs de cette région ont un recours au crédit quasi équivalent au reste des Français.

  • Eclairage sur les trois grandes villes de la région :


  • à Marseille, l’étude montre une activité ralentie, notamment dans le neuf, avec une chute de 18% des mises en vente sur les neuf premiers mois de l’année 2014.
  • à Nice, même déclin dans le neuf. Dans l’ancien, la baisse des transactions tourne autour de 7%, pour une baisse des prix de 2%.
  • à Toulon, l’offre s’est affichée en nette progression dans le neuf, avec une prépondérance des 2 et 3 pièces. Dans l’ancien, le volume de transactions a diminué de fortes disparités selon les secteurs.
  • Pour en savoir plus :

    Le document PDF du CFF sur la nouvelle région Provence-Alpes-Côte d’Azur est téléchargeable ici

    Cliquez ici

    La douzième étape du Tour de France du Crédit Foncier, le 1er septembre prochain, concernera l’Ile de France.


    Carte Financement propose aux investisseurs de recourir au crédit pour optimiser leur patrimoine:

    Cliquez ici

    Pour nous suivre facilement sur les réseaux sociaux :

    Twitter
    LinkedIn