+33.1.86.95.21.65
créée le 30 / 10 / 2017

Ligne de crédit pour un marchand de biens : témoignage

Certains métiers de l'immobilier sont souvent mal compris par les banques. C'est le cas des marchands de biens. Les banques considèrent souvent les particuliers faisant plus de deux acquisitions immobilières dans l'année comme des marchands de biens. Or la plupart d'entre elles sont souvent réticentes à l'idée de financer ces derniers. Face à cette situation, les banques nous passent le relais sur ces opérations. Voici le retour d'expérience d'un de nos clients.







Pouvez-vous vous présenter brièvement (activité professionnelle, âge, lieu de résidence…) ?
Après un début de carrière de chauffeur de salle / comédien à la fin des années 90 en région parisienne je me suis reconverti dans une activité de marchand de biens tout en restant sur Paris.

Quand et comment avez-vous débuté votre activité de marchand de biens ? Est-ce venu avant vos débuts dans le cinéma ?
En 1999/2000 j’ai réalisé ma première acquisition dans le 11ème arrondissement de Paris, rue du Chemin Vert. Il s’agissait d’un 44m² que j’ai acheté en tant que résidence principale.
A l’époque j’étais intermittent du spectacle et je n’étais pas du tout familier du secteur immobilier. En découvrant que la conjoncture économique était favorable et que le retour sur investissement était très avantageux, j’ai décidé d’investir dans 3 autres biens immobiliers à raison d’un investissement par mois financé à 120% après ce premier achat. C’est ainsi que j’ai commencé mon activité de marchand de bien.

Vous faites parfois l’acquisition de bâtiments avec des particularités (bâtiments dégradés, squats…) … quel est l’intérêt d’acquérir ce type d’actifs pour un marchand de bien ?
Les biens présentant des problèmes juridiques comme les squats ou étant à la source de problèmes familiaux comme les indivisions attirent de toute évidence moins les investisseurs car il est nécessaire de consacrer du temps et de l’argent à la résolution de ces problèmes en passant par des avocats et des sociétés de gardiennage par exemple. Ces procédures peuvent parfois être très longues en raison de la législation française (trêve hivernale…) ou en raison du temps nécessaire pour l’arbitrage entre les intérêts de chacun. Tout cela fait que ces biens immobiliers sont en général proposés à des prix de vente bons marchés. Une fois les problèmes solutionnés, le retour sur investissement est très bon.

Quel projet immobilier avez-vous financé avec Carte Financement ?
J’ai obtenu un crédit de 1 720 000 euros pour l’acquisition d’un immeuble de 4 étages constitués de 11 appartements et de 2 boutiques situés dans le 17ème arrondissement de Paris grâce à Carte Financement. Certains de ces appartements étaient squattés et les procédures étaient en cours pour l’expulsion.
J’ai également pu négocier un crédit hypothécaire de 2 millions d’euros qui m’a permis de dégager des liquidités à partir d’un immeuble existant pour pouvoir financer entre autres les travaux de mon projet d’achat dans le 17ème. L’avantage de cette opération c’est que je peux disposer de cette ligne de crédit pour financer toute autre acquisition ou travaux. Cela est primordial dans mon activité de marchand de biens car la banque demande en général un apport pour financer ces projets.

Avez-vous consulté votre banque au début de votre projet ? Si oui, pourquoi avez-vous finalement décidé de passer par Carte Financement ?
J’ai en effet consulté la banque recommandée par un ami de mon père au début de mon projet. Celle-ci n’a pas pu me financer car je n’étais plus vraiment considéré comme un particulier mais je ne faisais pas assez de business pour être considéré comme un professionnel. L’immobilier est un métier que les banquiers connaissent finalement assez mal, d’où leur incapacité à comprendre ma situation.
Face au refus de la banque, cette dernière ne m’a pas laissé sans solution et m’a mis en contact avec Carte Financement.

Comment Carte financement vous a aidé dans l'obtention de votre crédit (taux, durée, conseil) ?
Carte Financement a été comme un impresario pour moi. Le courtier qui s’est chargé de mon dossier a immédiatement saisi le but de la transaction ainsi que tous les aspects techniques, il savait exactement de quoi je parlais. C’est ainsi qu’il a pu me « vendre » auprès de la banque. De plus grâce à son expérience dans le secteur il a su vers quelles banques et vers quels interlocuteurs me diriger. Cela m’a fait gagner un temps fou et m’a permis de mettre les banques auxquelles je n’avais pas eu accès seul en concurrence.

Rapporté au coût global du projet, qu’avez-vous pensé des frais de Carte Financement ?
Les frais sont entièrement justifiés car ils donnent un accès à un service professionnel et moderne qui permet de gagner du temps et de l’argent. De plus au vu de la disponibilité, de l’écoute et de la parfaite connaissance du dossier du courtier ils sont tout à fait raisonnables.

Que diriez-vous si vous deviez décrire Carte Financement en un seul mot (exemple : conseil, expertise, disponibilité…) ?
Pugnacité ! Carte Financement c’est vraiment battu du début du projet jusqu’à l’obtention de mon financement. Je recommande sans hésitation !



Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux : Twitter & Linkedin

CarteFinancement © 2012  |