+33.1.86.95.21.65
créée le 29 / 08 / 2017

L'immobilier d’entreprise francilien redevient compétitif

Le marché de l’immobilier d’entreprise a été assez calme en France au cours du premier semestre. Certains événements géopolitiques tels que les élections aux USA le Brexit ou le terrorisme ont pu générer un certain attentisme. Selon CBRE, la seconde moitié de l’année s’annonce très prometteuse.

Nicolas Verdillon de CBRE, cité dans un communiqué de presse, observe que les investisseurs recherchent toujours la sécurité : « Confiants dans les fondamentaux immobiliers et dans la nouvelle dynamique de l’économie française, les investisseurs regardent également avec appétit les opportunités d’investissement qui rémunèrent le risque ».

Sur ce terrain, le marché britannique ne répond plus complètement à ces critères. Outre l’Ile de France, d’autres zones en profitent comme l’Allemagne, les Pays-Bas, voire la Scandinavie. Mais, pour CBRE, la France serait même le seul grand marché susceptible d’enregistrer deux années de hausse consécutive, y compris en 2018.

Quelques chiffres :

  • L’Ile de France affiche un faible taux de vacance à hauteur de 6 %
  • Le nombre de nouveaux développements attendus est réduit
  • Avec 6,8 Mds€ recensés sur les 6 derniers mois, les volumes investis s’inscrivent en recul de 27%, en raison en particulier d’une baisse des gros deals
  • Néanmoins, le marché français avait aussi été calme au 1er semestre en 2015 et 2016. Selon CBRE, la seconde moitié de 2017 devrait s’approcher de celle 2015, la meilleure année depuis 2008.

    Avec des volumes unitaires attendus importants, la capitale attire. En outre, le Croissant Ouest a représenté un quart de toutes les transactions en France au premier semestre. Le Grand Paris devrait entretenir cette tendance, comme le montre certaines opérations à Nanterre et Gennevilliers.

    Un autre facteur peut soutenir la tendance. Alors que l’évolution des taux d’intérêt de l'OAT reste incertaine, le taux de rendement prime (actifs immobiliers les mieux placés) ne baisse plus , comme le montre le graphique suivant :

    Etat marché immobilier entreprise paris

    Légende : Évolution comparée des taux en fin de période, Source : CBRE Research, 2ème trimestre 2017



    Phénomène temporaire ou pas, l’hexagone bénéficie actuellement à l’étranger d’un effet pro Macron, avec la perspective d’un retour de la croissance. En conséquence, les loyers pourraient progresser. Dans la même veine, l’ORIE (Observatoire régional de l'immobilier d'entreprise en Ile-de-France) se montrait aussi optimiste en mars dernier sur le marché francilien et appelait à cesser le « French bashing ».



    Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux : Twitter & Linkedin

    CarteFinancement © 2012  |