+33.1.86.95.21.65
créée le 08 / 04 / 2014

Les taux de crédit immobilier à la baisse

Niveau des taux de crédit immobilier en Mars 2014

Taux historiquement bas du taux de crédit immobilier

La concurrence entre banques sur le marché du crédit immobilier bat son plein. Les taux des crédits immobiliers que proposent les banques à leurs clients ou prospects sont bien souvent inférieurs aux taux des barèmes officiels publiés en internes et auprès des courtiers en crédit. Les banques se livrent une guerre des taux féroce. Alors que les taux d’intérêts du crédit immobilier étaient déjà très compétitifs en janvier et février dernier, les taux d’intérêts ont encore reculé au mois de mars. Pour un bon dossier, il n’est pas rare d’obtenir un taux de 2.80% sur 20 ans et 3.15% sur 25 ans. L’évolution du tauxde l’ emprunt d’Etat est un élément important car les taux de crédit immobilier pratiqués par les banques dépendent fortement du coût de refinancement des banques (proche de l’OAT plus une prime de risque) ainsi que du coût d’opportunité (allocation des ressources de la banque sur du crédit immobilier versus un autre produit de placement en fonction du risque, de la durée et de la rémunération en considérant l’obligation d’état comme le taux sans risque). Au mois de mai 2013 le taux de l’OAT 10 ans a atteint le niveau le plus bas à 1,67% mais ce taux a connu une légère hausse en fin d’année 2013 avec une très faible répercussion au niveau des banques. Nous pouvons penser que les banques ont profité de taux de refinancement particulièrement attractifs pour refaire leurs marges et que les marges actuelles du crédit immobilier seraient moins intéressantes qu’elles ne l’ont été.

Vers une remontée des taux de crédit immobilier?

Une hausse des taux du crédit immobilier

La remontée des taux de crédit immobilier n’est pas envisageable dans les mois à venir car les banques sont conscientes de l’impact que pourrait entraîner une hausse sur un marché encore fragile. Quant à la BCE, elle a affirmé le 6 mars 2014, la possibilité de baisser encore son taux directeur si nécessaire. Bien qu’il y ait des variations des taux de crédit immobilier, emprunter est actuellement excessivement bon marché et accessible.

Comment obtenir un taux de crédit immobilier inférieur aux barèmes officiels?

D’une manière générale, il faut avoir au moins 20 % d’apport personnel, une situation professionnelle stable, c’est-à-dire être en CDI et avoir de l’ancienneté dans l’entreprise ou avoir au moins 5 ans de bilan pour un entrepreneur. Il faut également avoir des comptes bancaires sans découvert, respecter plus ou moins les 33 % de capacité d’endettement et confier son crédit immobilier à un courtier en crédit immobilier qui négociera votre taux d’emprunt immobilier. Dans le cadre d’une demande de crédit immobilier, nous notons que la banque fait de plus en plus attention au bien immobilier qu’elle finance : quel bien immobilier (résidentiel ou commercial) ? Neuf ou ancien ? Quel emplacement ? Quel type de bail (dans le cadre d’un investissement locatif) ? Quel locataire ? Quel gestionnaire ?... En fonction de tous ces éléments, la quotité de financement du crédit immobilier peut considérablement diminuer.