+33.1.86.95.21.65
créée le 27 / 11 / 2018

La future cité de l'économie va ouvrir au printemps

La Banque de France est partie du constat du manque de connaissances économiques des Français pour décider de créer un musée dédié à l’économie. Il se situera à l’hôtel Gaillard dans le XVIIème arrondissement de Paris dans une ancienne succursale de la Banque de France.

Le constat de la Banque de France

D’après un sondage réalisé en octobre pour la Banque de France, les Français reconnaissent être un peuple réfractaire en matière de questions économiques. Ainsi, 54% des Français jugent «moyen» leur niveau de connaissance en économie et 30% d’entre eux l’estiment «faible». Seuls 16% des Français se disent vraiment à l’aise. De plus, trois Français sur cinq sous-estiment l’inflation.

Pourtant, malgré un certain retard, les Français savent où sont les enjeux. Ils expriment actuellement un besoin d’information prioritaire sur trois thèmes majeurs :

  • la hausse des prix pour 35% des répondants (+12 points sur un an)
  • l’emploi pour 35% également
  • la situation des finances publiques pour 33%

  • En quoi consiste la cité de l’économie et de la monnaie ?

    En termes de pédagogie, la Cité de l’Economie et de la Monnaie va s’appuyer sur des outils ludiques pour toucher le grand public sans le faire fuir. Rares sont ce genre d’initiative, même si le MIDE (Museo Interactivo de Economía) a été ouvert à Mexico avec le soutien de la Banque du Mexique.

    La réussite du projet a nécessité d’innover. Xavier Limagne en est le muséographe. Il est notamment connu pour avoir travaillé sur la Cité de l’Enfant. Il créée des expositions éducatives basées sur des manipulations interactives, mises en scène dans des scénographies originales. Xavier Limagne a une formation d’architecte DPLG (Paris La Villette), un CAPET de technologie (Éducation Nationale) et un DEA de conception de produits nouveaux (ENSAM).

    Pour Philippe Gineste, directeur de la future cité de l’économie, qui a donné une interview au Parisien le musée s’adresse au grand public, même si avoir quelques bases en lecture et en calcul peut se révéler utile. Il précise que Citéco organisera aussi des débats d’experts dans l’auditorium, car l’économie est une science de confrontations.

    Au total, le musée comportera une douzaine d’heures de contenus. Citéco a clairement vocation à sensibiliser le jeune public aux questions économiques. Mieux comprendre l’économie pour devenir pleinement citoyen.

    Une cité de l’économie digitale

    La Citéco organise également d’ores et déjà des concours pour stimuler la créativité du public. Un grand prix Vidéo a été réalisé récemment, via une animation de 4 minutes maximum sur une thématique économique, qui soit ludique, pédagogique et claire, à destination des jeunes (collégiens, lycéens, étudiants)

    Comme cette vidéo primée qui explique les rapports entre David Bowie et la crise des subprimes, réalisée par Anastasia Melachrinos, étudiante en master d’économie à Sciences Po Paris.


    Chaque année, la Banque de France participe également aux Journées de l’économie (JECO). En 2017, elles fêtaient leur dixième anniversaire, autour du thème « Comprendre le passé pour construire l’avenir ». Ces journées, qui sont l’occasion de présenter d’une manière accessible au plus grand nombre des thèmes de l’actualité économique, ont mobilisé près de 50.000 personnes au travers de 63 conférences ou tables rondes qui ont réuni 266 intervenants.

    Le budget total de Citéco n’est pas encore connu, car le chantier n'est pas totalement terminé. Une fois le bâtiment livré, la Banque de France communiquera en toute transparence sur l'enveloppe alloué à cet établissement culturel. Elle prévoit 130.000 visiteurs la première année, dont de nombreux scolaires.



    Pour nous suivre et bénéficier de notre veille et de nos conseils, Carte Financement est aussi sur les réseaux sociaux :

    Twitter

    LinkedIn

    CarteFinancement © 2012  |